Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madeleine de Sinéty

La carrière de la photographe Madeleine de Sinéty tient du hasard. Cette artistocrate se lance dans l'illustration pour les journaux à la fin des années 1950 puis épouse un haut fonctionnaire américain. Elle arrive par hasard dans le village de Poilley en 1972 alors qu'elle se dirige vers Paris. Séduite par le lieu et les habitants Madeleine de Sinéty va s'y établir dix ans. Elle commence par apprendre la photographie et développe une démarche artistique proche de l'ethnologie. Les clichés de Madeleine de Sinéty immortalisent la vie du village (les travaux agricoles, l'entraide, les joies, les fêtes, l'effort) et couche également ses impressions sur des carnets. Elle photographie un monde qui disparaît lentement à cause du remembrement, des tracteurs et de la télévision. Madeleine de Sinéty montre les photos qu'elle réalise à ses nouveaux amis qui la considère comme un membre à part entière de leur communauté. Dix ans après son arrivée Madeleine de Sinéty s'établit avec son mari aux Etats - Unis. Elle habitera successivement la Californie et le Maine ou elle continuera à photographier la vie rurale (Maine photo workshop). Les habitants de Poilley n'ont pas oublié Madeleine de Sinéty et ils décident de se cotiser pour lui offrir un billet d'avion pour la retrouver et transmettre un témoignage de la vie rurale aux générations futures. Les photographies de Madeleine de Sinéty ont fait l'objet d'une grande exposition à la BNF en 1996 et pour certains figurent dans le fond du Musée Nicéphore Niépce à Châlon - sur - Soane. Le fils de Madeleine de Sinéty a activement collaboré à l'édition du livre "Un village" aux éditions Gwinzengal qui retrace le séjour de sa mère à Poilley entre 1972 et 1982.

Madeleine de Sinéty ''L'agricultrice Maria Denoual'' (1975)

Madeleine de Sinéty ''L'agricultrice Maria Denoual'' (1975)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :